La Canasta

Historique

Le jeu de la Canasta est un jeu de cartes de la famille du Rami très apprécié en Espagne. Une partie se déroule en plusieurs donnes une fois qu’un joueur a accumulé 5.000 points.

Matériel de jeu

108 cartes, soit 2 jeux de 52 cartes plus 4 jokers.

But du jeu

Il s’agit de réaliser le plus de points possible.

Préparatifs de jeu

Les joueurs partenaires s’assoient face à face. Chaque joueur reçoit 11 cartes, le donneur retourne la 45ème carte, qui sera dénommée la retourne. Les cartes restantes constituent le talon et sont placées à côté de la retourne. Si la retourne est un joker, un 2 ou un 3 rouge, cette carte est exposée et placée sur la retourne. Les joueurs ne peuvent regarder leurs cartes tant que toutes les cartes n’ont pas été distribuées. La donne commence une fois que le jeu a été coupé et s’achève une fois qu’une retourne convenable a été exposée.

Règle du jeu

Le joueur assis à la gauche du donneur entame la partie qui se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre. Jouer consiste en trois opérations :

  1. tirer une carte du talon,
  2. déposer (facultatif),
  3. écarter une carte.

Chaque joueur qui a la main tire la carte supérieure du talon ou du paquet d’écarts (tas constitué des cartes écartées et disposé à côté du talon). Une fois que le joueur a posé la main sur un de ces deux talons, son choix est considéré comme définitif. Une fois qu’il a tiré une carte, le joueur dépose s’il le peut ou s’il le veut. Si le joueur a pris la carte supérieure du talon d’écart, le dépôt est obligatoire et non plus facultatif. Le joueur écarte ensuite une carte de sa main et place cette carte sur le paquet d’écarts.

Le dépôt peut se faire si le joueur dispose au moins de trois cartes de même rang. (3 Rois, 3 Sept par exemple...). Ces cartes sont ainsi posées sur la table faces visibles. Un joueur peut effectuer plusieurs dépôts en une seule fois si ses combinaisons le lui permettent. Un joueur peut pour déposer un joker ou deux (appelés également par la suite cartes extraordinaires). Ces cartes extraordinaires remplacent toute carte. Tout dépôt doit contenir au moins deux cartes naturelles et ne peut comprendre plus de trois cartes extraordinaires.Le joueur qui suit (la partie se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre) peut ajouter des cartes de sa main pour compléter les dépôts précédents faits par lui même uniquement (ou de son coéquipier). Tous les dépôts d’un camp doivent être déposés en face de l’un des deux partenaires.

3 Coeurs ou ou Carreaux : Si un joueur dispose dans sa main de un ou plusieurs 3 de couleur rouge, il doit dès le début de partie les placer face visible sur la table et reconstituer sa main en tirant des cartes du talon. Une fois la donne achevée, chaque camp qui a déposé est crédité de 100 points pour chacun de ses 3 rouges déposés sur la table, ou de 800 points s’il les a exposés tous les quatre.

Si un joueur oublie de poser un 3 rouge par inadvertance dès qu’il le peut, il peut corriger cet oubli lors d’un tour suivant mais si la donne est achevé sans qu’il ait réparé cet oubli son camp est pénalisé de 500 points.
La valeur des dépôts est la suivante :

  1. Chaque joker : 50 points,
  2. Chaque As ou Deux : 20 points,
  3. Chaque Roi, Dame, Valet, Dix, Neuf ou Huit : 10 points,
  4. Chaque Sept, Six, Cinq, Quatre ou Trois noir : 5 points

Le premier dépôt d’un camp est possible si les cartes qui constituent ce dépôt ont une valeur minimale en points qui varie selon la marque du camp au début de la donne.

Fin du jeu

Une fois toutes les cartes jouées, la partie est terminée.

Décompte des points

Le décompte des points en fin de partie se calcule ainsi :

  1. Joker (25) : 7 points,
  2. Joker (20) : 6 points,
  3. Joker (15) : 5 points,
  4. 10 de carreau : 3 points,
  5. 10 de : 1 point,
  6. 2 de : 1 point,
  7. As : 1 point,
  8. Chaque pli : 1 point,
  9. Majorité des cartes remportées (28 cartes ) : 3 points