Le Pouilleux

Ce jeu ne présente d’intérêt que si l’on joue au moins à trois.

On distribue entre les joueurs les cartes d’un paquet dont on a ôté le valet de trèfle. Chaque joueur examine son jeu et cherche à apparier ses cartes : les deux rois rouges ensembles, les deux 7 noirs ensemble, etc. Les paires ainsi constituées sont posées sur la table, faces visibles. Ensuite on commence à jouer : le joueur qui commence tire au hasard une carte du jeu de son voisin de gauche, il vérifie s’il peut ou non constituer une paire, sinon il garde la carte dans son jeu. Le voisin de gauche fait de même avec son voisin de gauche, etc. Peu à peu, les cartes circulent et s’apparient - sauf le valet de pique bien entendu, que l’on désigne comme le pouilleux. Le joueur qui se débarrasse le premier de toutes ses cartes a gagné. Celui à qui le pouilleux reste en main à la fin de la partie a perdu.

Une variante du pouilleux : le pouilleux mystérieux. Cela se joue de la même façon, sauf que la carte qui est retirée au début est prise au hasard. On ne sait donc pas quelle carte est le “pouilleux”.